Comment réussir un timelapse ?

Le timelapse est une technique de photographie et de vidéographie qui permet de capturer le passage du temps. Pour le faire, le photographe ou vidéaste doit compresser de longues périodes en de courtes séquences. Bien réussie, cette technique donne des résultats fascinants qui attirent beaucoup de monde. Elle est d’abord recommandée pour booster les comptes sociaux. Mais comment faire pour la réussir ? 

Avoir les équipements nécessaires

Envie de lancer une commande de timelapse ou d’en produire, il est primordial de visiter le site web d’un professionnel. Cela permet notamment d’avoir un avis plus précis et des indications sur le processus en question. 

En parallèle : Wonder Woman en guerrière amazone : une figurine pleine de grâce et de force.

Rappelons que pour faire un timelapse, il faut être en possession de quelques équipements de base comme un appareil photo. Réflex, numérique ou tout simplement un smartphone, il faudra juste avoir un trépied pour le rendre stable et éviter les vibrations. 

Il est aussi possible d’utiliser un intervallomètre pour automatiser la prise de vue s’il n’y a pas un accompagnateur. Ce cas d’espèce n’est réellement utile que pour les personnes qui désirent se photographier, mais qui sont seules. 

Lire également : Pourquoi l'immobilier va baisser ?

Penser au choix du sujet

Le choix du sujet est aussi essentiel pour réussir un timelapse. En effet, il est bien possible de photographier une variété de sujets. Il peut s’agir d’un coucher du soleil, du mouvement des nuages, de la croissance des plantes, etc. Le seul principe à respecter, c’est de prendre un sujet qui évolue et change au fil du temps. 

Faire une bonne planification

La planification est à une place privilégiée dans le processus de capture des images dans un timelapse. Avant de sortir de la maison avec l’appareil photographique, il faut penser à vérifier la météo et prévoir toutes les situations qui peuvent survenir. Il est aussi important de choisir un moment de la journée où la lumière sera parfaite pour le sujet choisi. 

Régler au millimètre près l’appareil photo

Le timelapse se fait en mode manuel avec un contrôle total de l’appareil. Il faut surtout mettre l’ISO en bas pour éviter de faire du bruit. En termes d’ouverture, la plus conseillée est celle moyenne (f/8 à f/11) pour une profondeur de champ étendue. Sans oublier le réglage de la vitesse d’obturation en fonction de la vitesse à laquelle le sujet se déplace ou se meut. Pour note, plus la scène ou le sujet évolue vite, plus la vitesse doit être rapide. 

Évaluer les intervalles de prise de vue adéquates

La fréquence à laquelle les photos sont prises pour un timelapse dépend du sujet principal. Pour un bon point de départ, il faut compter 2 à 5 secondes d’intervalles au moins et l’adapter maintenant à la réalité. Néanmoins, il faut comprendre que plus l’action est évolutive et rapide, plus l’intervalle devra être court.